De part et d’autre

Fiche technique - Synopsis - Dossier de presse - Images

Année : 2022

Genre : Documentaire

Durée : 90min

Langue : Français, version sous-titrée en anglais

Format : HD, 16:9

Techniques : Prise de vue réelle

Support de diffusion : DCP, Blu-ray, DVD, fichier numérique HD

Réalisateur : Matthieu Chatellier

Synopsis :

Dix ans après avoir réalisé Voir ce que devient l'ombre, portrait du couple d'artistes Fred Deux et Cécile Reims, Matthieu Chatellier retourne dans le Berry pour passer quelques jours avec Cécile. Depuis la mort de son compagnon, l'artiste vit seule et ne travaille plus. Elle accueille le cinéaste et lui raconte une dernière fois sa traversée du XXème siècle. En marge de ce séjour, Matthieu replonge dans les images tournées dix ans auparavant et accompagne deux amis passionnés de l'œuvre de Fred Deux, dans leur tentative de percer le secret de "l'oncle"...

 

Le réalisateur

Matthieu Chatellier

Matthieu Chatellier est cinéaste.

Après des études en CinéSup à Nantes puis à l’ENS Louis Lumière à Paris, il réalise quelques courts métrages, dont Slow (2004).

Puis, il trouve à travers le documentaire une indépendance créative mêlant la force du réel et de l'intime.

En 2006, alors qu’un vaste mouvement social mobilise les universités contre un nouveau type de contrat de travail, Matthieu Chatellier réalise avec Daniela de Felice le film (G)rêve général(e) (2008) : récit de la découverte de l’engagement et de la lutte politique par de jeunes étudiants bloquant leur université.

Approfondissant l’exploration de ses thèmes de prédilection – l’intimité et le huis-clos –, il réalise Voir ce que devient l’ombre (2010), qui est consacré "oeuvre de l'année 2011" par la Scam. Le film évoque la rencontre du cinéaste avec les artistes Cécile Reims et Fred Deux.

Doux amer (2011) est le journal intime du cinéaste. À travers notamment un récit off et des images filmées dans la solitude ou bien en famille, le film témoigne d’une conscience exacerbée de la fragilité de la vie.

Dans Sauf ici, peut-être (2013), le réalisateur s’immerge au sein d’une petite communauté Emmaüs en lisière d’un bois. Il y noue une relation avec différents compagnons, qui l’emmènent dans leur chambre, lui racontent l’histoire des objets qui les entourent, esquissant ainsi un récit de leur propre vie.

Avec La Mécanique des corps (2016), Matthieu Chatellier décrit avec délicatesse et retenue l’acceptation de l’hybridation du corps chez des personnes amputées.

Il renoue avec la coréalisation avec Daniela de Felice en 2019 pour le court métrage Angèle à la Casse.

Avec Nos forêts, en 2021, Matthieu Chatellier expérimente une fiction autarcique, portée par des comédiens non professionnels et hantée par l'humain et sa vulnérabilité.

Les films de Matthieu Chatellier ont été sélectionnés et primés dans de nombreux festivals internationaux.


Matthieu Chatellier is a filmmaker.

After completing his studies at CinéSup in Nantes and the École Nationale Supérieure Louis Lumière in Paris, he directs a few short films, notably Slow (2004), and eventually finds his creative autonomy in documentary filmmaking, blending reality with intimacy.

In 2006, during a vast social movement mobilizing universities against a new type of work contract, Chatellier, along with Daniela de Felice, co-directs (G)rêve général(e) Re(sist)verie (2008): An account of young students discovering political engagement while occupying their campus.

He further deepens his exploration of his preferred themes— intimacy and private life— in Voir ce que devient l’ombre / Drawn from the Shadows (2010), which receives the ‘Film of 2011’ award from La Scam. The film tells the story of Chatellier meeting the artists Cécile Reims and Fred Deux.

Doux amer / Bittersweet (2011) is the filmmaker’s diary. Through a voice-over and images taped in solitude or with family, the film tells the story of an exacerbated awareness of the fragility of life.

In Sauf ici, peut-être / But Here, Maybe (2013), the director finds himself in a small Emmaus community at the edge of the woods. He grows closer to various community members, who show him their rooms and tell the story of the objects surrounding them, painting a picture of their lives.

In La Mécanique des corps / Body Mechanics (2016), Chatelet depicts with delicacy and restraint the acceptance and modification of the body, as lived by people who’ve been amputated.

He returns to co-direct with Daniela de Felice in 2019 for the short film Angèle à la Casse /Angèle in the Junkyard.

With Nos forêts / Our Forests (2021), Chatellier experiments with autonomous fiction, carried by amateur acteurs and haunted by the human condition and its vulnerability.

Chetellier’s films have been selected and awarded in numerous international festivals.

 

FILMOGRAPHIE 

  • 2021, Nos forêts ; Alter Ego Production, Nottetempo Films
  • 2016, La mécanique des corps; Alter Ego Production, Nottetempo Films, Bip TV, TV Tours Val de Loire (production, diffusion)
  • 2014, Sauf ici, peut-être; Gérald Leroux, Daniela de Felice, Nottetempo Films, Tarmak Films (production, diffusion)
  • 2011, Doux amer ; Alter Ego Production, TV Tours Val de Loire
  • 2010, Voir ce que devient l’ombre Moviala Films, Tarmak Films, Bip TV (production, Diffusion)

Diffusion - Distribution

Diffusion : Bip Tv et Tv 78

Distribution : Novanima 

distribution@novanima.com

Visionner le film (accès privé)

Vous pourrez bientôt visionner ce film intégralement en nous demandant un mot de passe à  cette adresse mail : contact@novanima.com

 

Précisez-nous l’objet de votre demande. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

 

Bon visionnage !

 

 

Film disponible en VOD

Vous pourrez bientôt visionner ce film intégralement en nous demandant un mot de passe à  cette adresse mail : contact@novanima.com

Précisez-nous l’objet de votre demande. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Bon visionnage !

Télécharger le support de projection DCP (Accès privé)